Prochains romans : quelques « teasers »…

Bonne seconde moitié du mois d’août, chers amis. 🙂 J’espère que vous passez un bel été et que l’automne à venir s’annonce riche en projets !

Je sais que je néglige beaucoup mon blogue et ma page d’auteur sur Facebook, aussi, alors que je prends deux semaines de vacances avant la rentrée, je me suis dit que je pourrais vous donner quelques nouvelles… 😉

D’abord, j’ai terminé un cycle de révision pour mon second roman (surnommé affectueusement « Manga en prose #2 »), qui est à nouveau entre les mains de mon éditeur. Je vous reviendrai quand j’aurai une idée plus précise du moment de parution, mais je peux déjà vous dire qu’il combine les créatures des folklores autochtone et japonais, avec un soupçon de science-fiction et de fantasy. J’ai actuellement trois manières de le résumer :

1) C’est un peu une Histoire de fantômes chinois, combinant des créatures autochtones et japonaises, à la mode québécoise. (Référence au film Histoire de fantômes chinois [1987] de Ching Siu-tung, pour lequel mon conjoint et moi nourrissons une grande admiration.)

2) C’est l’histoire de trois amis (deux garçons et une fille) d’espèces différentes qui ont commis une faute majeure alors qu’ils étaient adolescents. On leur a interdit de se fréquenter, et dix ans plus tard, on les manipule pour réparer leur faute. Mais les trois amis ne se laisseront pas faire et vont essayer de tout arranger à leur manière. Ce qui ne se passera pas sans heurts…

3) C’est une histoire où j’ai voulu m’amuser (et m’imposer un défi) en combinant des matériaux disparates : des êtres surnaturels de notre folklore (autochtone, québécois, anglo-saxon…), des yôkais japonais, des superhéros (ou plus précisément des real-life superheroes), des créatures bizarres de mon crû, des mangas… le tout situé dans le Québec contemporain de 2018. (Ce dernier choix m’a mis hors de ma zone de confort – je n’ai écrit qu’un seul récit situé dans le Québec contemporain.)

En attendant les prochains retours de l’éditeur à cette étape de la production, je m’adonne à une cure de lectures et je cogite déjà le roman suivant (alias le « Manga en prose #3 »).

Le thème de celui-ci devrait être la peur.

La peur sous toutes ses formes.

J’en suis à développer l’arrière-monde. Hier, je suis allé dans l’un de mes cafés de cogitation, près de l’Université McGill, pour travailler sur le « synopsis de développement » de ce troisième roman (voir la photo ci-dessous).

35,35,302,326.653442

Un « synopsis de développement » est un outil inspiré des notes de cours de mon prof de philo au CÉGEP : d’abord, on écrit le synopsis du roman en laissant une grande marge à droite. Ensuite, on va ailleurs que chez soi pour relire le tout à tête reposée, et on note dans la marge tout ce qui cloche, les solutions, les nouvelles directions envisageables pour l’histoire… De cette manière, on peut envisager de nouvelles approches pour notre roman, lesquelles peuvent rehausser l’originalité de ce dernier. Autrement dit, nous aider à sortir de nos ornières – voire de notre zone de confort.

Mais pour les deux prochaines semaines, je mets tout cela de côté pour prendre quelques vacances avant la rentrée scolaire, et m’adonner à une cure de lectures ! Il faut bien recharger notre cerveau pour qu’il arrive à produire quelque chose !

Passez une agréable fin d’été ! On se retrouve en septembre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close