Lecture : Papier bulle (Simon Boulerice et Eve Patenaude)

Hortense en a assez : parce qu’elle est hémophile, son entourage la surprotège, cherche à lui éviter le moindre accident, lui interdit toute activité risquée… Pour se soustraire à cette bienveillante mais étouffante emprise, elle s’invente une existence parallèle de ninja. Son rêve se mêle à la réalité quand elle demande à son grand frère de lui enseigner le karaté en cachette. Ce sera sa clé pour s’échapper du « papier bulle » dont on l’entoure, et devenir enfin elle-même…

Voici un livre pour lequel il ne faudrait écrire qu’une ligne, en écho à l’économie de mots sur laquelle repose en partie son efficacité.

Papier bulle est un court album où les mots de Simon Boulerice, en retrait, laissent presque toute la place aux illustrations manga d’Eve Patenaude. Ici, le dessin n’est pas un simple soutien à l’écrit, mais une composante essentielle, un acteur en soi qui entre en synergie avec le texte et donne constamment un autre sens à la réalité d’Hortense. Pour obtenir cet effet, Eve Patenaude emploie la technique du bleeding, chère aux mangakas et aux artistes japonais, où l’encre traverse exprès le papier pour constituer un nouveau dessin sur la face opposée. Dans Papier bulle, le verso de chaque page nous présente une réalité qui devient autre sur le verso. Recto : Hortense porte un magnifique chandail décoré de roses. Verso : ces fleurs deviennent des taches sanglantes qui évoquent son hémophilie, menace continuelle tapie sous sa réalité. Recto : Hortense paraît sage, comme ses parents le souhaitent. Verso : elle s’entraîne au karaté. Tantôt le dessin révèle les aspects négatifs de la vie d’Hortense. Tantôt il nous montre comment celle-ci donne un autre sens, imaginaire, à son existence… Jusqu’à ce qu’elle parvienne à se réinventer complètement et à devenir, dans une finale amusante, celle qu’elle veut être. Celle qu’elle est.

Papier bulle, c’est l’histoire d’une adolescente qui refuse sa condition (et les restrictions associées), lui donne un autre sens et redéfinit son existence à travers l’art et les arts martiaux. Le lectorat partage les étapes de cette transformation à chaque page tournée, chaque recto étant redéfini par son verso grâce à la technique du bleeding, laquelle permet de réinventer les dessins tout comme Hortense réinvente sa vie.

Cette synergie entre le texte de Simon Boulerice et le dessin manga d’Eve Patenaude, et ces interactions entre le recto et le verso de chaque page font de cet album un objet qu’on découvre une première fois, et qu’on redécouvre après plus lentement pour en apprécier toute la beauté, toute l’ingéniosité, toute la poésie…

Une superbe collaboration entre deux auteurs qu’on espère voir récidiver bientôt!

Fiche technique

Titre : Papier bulle

Auteurs : Simon Boulerice (texte) et Eve Patenaude (dessin)

Année : 2021

Éditeur : XYZ

Prix (Québec) : 24,95 $

Fiche sur les libraires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s