Un bilan pour penser 2022…

Toute la semaine, je me suis dit chaque jour que je devais faire mon habituel bilan de fin d’années. 🤔 C’est un peu une tradition chez les auteurs et les auteures. Et chaque jour, je repoussais. J’avais quelques pages à écrire dans mon Opéra de l’horreur, quelques lectures à faire pour me changer les idées… La vérité est que je n’avais pas la tête à faire un bilan : 2021 a juste été trop pénible pour tout le monde (et ici j’entends autant les gens en général que la planète), et la voir s’achever comme elle a commencé donne juste le goût de penser à tout, sauf à elle. 🙄 L’entrée en 2022 se fait dans un certain marasme, comme en 2021. Les prochains mois seront difficiles pour tout le monde, et encore plus pour certains. 😞

Puis je me suis dit que j’allais malgré tout penser à 2022 pour « mieux penser mon 2022 ». Ce qui m’a amené à revenir sur 2021 (on n’y échappe pas!). 🤔

2021 a commencé péniblement – problèmes de santé étirés et aggravés par le chaos hospitalier, contraintes sanitaires nuisant au travail, etc. 🤕 Tant la création littéraire que le travail professionnel ont été affectés. Je n’ai pas avancé mon Opéra de l’horreur de la manière dont je le souhaitais. C’était physiquement très difficile. Puis à l’été, les choses ont changé. Passé certaines rectifications sur le plan professionnel, j’ai eu la chance de participer à plusieurs initiatives stimulantes qui ont entraîné des rencontres enrichissantes : participation à Fierté littéraire, séance de dédicaces le 12 août au Renard perché, accompagnement de mon chum qui était porteur de ballons dans la Parade de la Fierté 🏳️‍🌈 , participation à la Comiccon de Québec comme auteur, séance de dédicaces à la Librairie de Verdun dans le cadre du Salon du livre de Montréal, participation au Salon du livre de Montréal, participation à la première édition du Salon du livre 2LGBTQIA+… À cela s’ajoute un cours de journalisme à l’Université de Montréal que j’ai suivi tant pour me changer les idées que pour faire de la formation continue.

Dans tout cela, j’ai rencontré des gens formidables ❤️, été exposé à des remue-méminges rafraîchissants sur tous les sujets… Cela m’a donné des idées pour de nouveaux projets, de nouvelles initiatives littéraires et de nouveaux récits. J’ai pu trouver une structure optimale pour mon Opéra de l’horreur – dont j’ai pu tester le début avec quelques lecteurs et quelques lectrices (et les résultats sont encourageants). 😃

Ce que je réalise à travers tout cela, c’est que 2021, malgré le marasme dans lequel elle nous a plongés, a aussi été le théâtre d’opportunités intéressantes, qui démontre une fois de plus la résilience et la créativité du milieu artistique et littéraire. 👍🏻

En ce 31 décembre, je décide que mon 2022 sera consacré à la création plus que jamais. (Et aux gens que j’aime, implicitement, mais vous voyez ce que je veux dire. 😝 )

Bonne année à tous et à toutes. Prenez soin de vous et des gens que vous aimez. 😊

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s